Physiothérapie, chiropratique, du pareil au même! Archi faux!

medecine-integrativeOn entend souvent dire «Je suis allé en physiothérapie, donc cela donne rien que j’aille en chiropratique. Il va faire les mêmes choses, les mêmes interventions. Cela va donner les mêmes résultats». Erreur! Bien que ces professions traitent de conditions cliniques similaires, leur approche du problème est fondamentalement différente. Pour commencer, leur examen clinique à une touche personnel propre à leur profession. Bien qu’il puisse évaluer le système nerveux, le physiothérapeute orientera son intervention clinique en fonction de ce qu’il aura constater au niveau musculaire et articulaire. Le chiropraticien, quant à lui, portera d’avantage attention  à l’intégrité du système nerveux. Il portera également une attention particulière aux impacts négatifs d’un mauvais fonctionnement mécanique de la colonne vertébrale et des articulations sur l’expression du système nerveux.

Ces deux approches cliniques d’examen arriveront forcément à des conclusions différentes sur ce qui doit être fait comme traitement. Peut-être que votre physiothérapeute aura vu un débalancement musculaire comme étant la cause de votre problème alors que le chiropraticien y aura vu un problème mécanique nuisant à l’expression du plein potentiel de votre système nerveux.

Ainsi, deux patients souffrant de sciatalgie ne recevront pas nécessairement le même traitement par un physiothérapeute ou par un chiropraticien parce qu’ils n’auront pas vu la même chose dans la condition clinique. Parfois la physiothérapie sera juste dans ses conclusions cliniques. Parfois ce sera la chiropratique et parfois ce sera la combinaison des deux qui viendra à bout de la condition.

Pourquoi donc répéter continuellement que la physiothérapie c’est comme la chiropratique et vice versa? La réponse est que les professions ne se connaissent pas suffisamment entre elles. Ainsi, on se permet de décrire l’autre profession sans vraiment la connaître. Les préjugés et les fausses croyances persistent et privent à leur tour les patients d’une guérison optimale. Il est regrettable qu’en 2015, les professions de la santé se compétionnent encore entre elles. Il est difficile de comprendre comment l’autre soigne et de faire des liens avec notre propre profession si on a aucune idée de ce que l’autre fait et du pourquoi il le fait. On ne peut donc pas trouver une grande valeur à ce que l’autre fait.

Il est à souhaiter pour le futur que le système de santé évolue d’un modèle multidisciplinaire à interprofessionnel. C’est ce dernier qui permet une complémentarité dans l’action et un meilleur soin aux patients. C’est du moins ce que je constate au sein du Réseau Force-Santé (www.reseauforcesante.com) qui fonde son approche de soin sur l’interporfessionnalité.

Que connaissez-vous des différences entre la physiothérapie et la chiropratique? Avez-vous déjà consulté ces professionnels? Est-ce que vous avez trouvé que c’était du pareil au même? Laissez un commentaire, j’aimerais vous entendre à ce sujet.

Dr Denis Lachance, chiropraticien
Président Réseau Force-Santé soins interprofessionnels
www.reseauforcesante.com

Références:

Ordre des chiropraticiens du Québec, [En ligne]. http://www.ordredeschiropraticiens.ca/fr (Page consultée le 9 novembre 2015)

Ordre professionnel de la physiothérapie du Québec, [En ligne]. https://oppq.qc.ca/ (Page consultée le 9 novembre 2015)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>